La nécessité de lutter contre les violences faites aux femmes

Posté par Jérôme Larché le 25 avril 2010

femmes223d87.jpg Depuis plusieurs années Médecins du Monde (MdM) met en œuvre, sur tous les continents, des actions de prévention et de réponse aux violences subies par les femmes. Ces interventions sont menées dans des contextes variés et concernent presque toutes les formes de violences perpétrées à l’encontre des femmes. Les équipes de MdM sont ainsi confrontées, dans la conduite de leurs activités, à des violences physiques, sexuelles, psychologiques, socio-économiques (accès aux soins) ou encore liées à des pratiques traditionnelles préjudiciables. Il peut s’agir de violences perpétrées à l’intérieur de la famille (domestiques), au sein du groupe social, ou encore commise au cours d’un conflit armé (les viols utilisés comme armes de guerre).  En réponse à ce large spectre des situations de violence, MdM met en œuvre plusieurs types d’actions et s’implique dans différents domaines d’intervention, destinés à répondre à la spécificité des besoins et de la prise en charge des femmes ayant été victimes de violences. Soigner est le premier mandat de Médecins du Monde. Cependant, pour répondre aux violences faites aux femmes, la prise en charge médicale est essentielle mais pas suffisante. Il faut savoir identifier, écouter la victime et la référer de manière appropriée afin de lui assurer un accès à un suivi psychologique, une assistance juridique et une aide sociale (réinsertion). C’est l’association de ces différentes interventions qui permet une véritable guérison et réhabilitation de la victime. Dans le contexte sensible des Violences Faites aux Femmes, l’action médicale peut également être une « porte d’entrée » permettant d’intervenir sur des questions de protections. MdM intervient aussi via des actions de prévention, de sensibilisation des communautés, de formation des professionnels (soignants et non-soignants) se trouvant sur le parcours de la victime, et de plaidoyer auprès des autorités. Au-delà des projets spécifiquement axés sur cette problématique (Guatemala, Algérie, Pakistan, Nicaragua, Moldavie, Haïti), Médecins du Monde intègre la prise en charge de femmes victimes de violences parmi les activités de programmes plus larges (Egypte, RDC, Niger, Pérou, Libéria).  En outre, MdM travaille aujourd’hui à renforcer la prise en compte des violences subies par les femmes dans l’ensemble de ses actions et plus particulièrement dans les projets de lutte contre le VIH/SIDA et de Santé Reproductive. Sur la plupart des terrains, Médecins du Monde travaille en appui et de concert avec des structures locales partenaires, institutionnelles ou issues de la société civile. C’est uniquement la collaboration de l’ensemble des acteurs et l’accès à des compétences variées qui offriront aux femmes ayant subie des violences la possibilité d’une reconstruction entière et pérenne. 

Considérant la multiplicité des contextes, la diversité des interventions et des partenaires, ainsi que l’ampleur du phénomène, MdM s’est engagé dans un développement plus structuré et un renforcement de ses actions touchant aux Violences Faites aux Femmes. Aujourd’hui, MdM met en œuvre une approche globale et pluridisciplinaire de la problématique des violences perpétrées contre les femmes et ce, à travers l’ensemble de ses programmes.

L’exposition « Femmes, après coup » est une installation photographique et sonore de Médecins du Monde pour dire les violences et témoigner des possibles reconstructions. Il s’agit de témoignages photo et audio de femmes victimes de violences recueillis par Lâm Duc Hiên, photographe, dans 7 des pays où MdM intervient : Guatemala, Haïti, Moldavie, Nicaragua, Pakistan, RDC (Goma et Kinshasa) et France. Catherine Hiegel de la Comédie Française prête sa voix à un audio guide, un récit dramaturgique qui accompagne le visiteur dans l’exposition, pour en savoir plus sur les violences, l’action de Médecins du Monde et nos demandes de plaidoyer. L’exposition est itinérante. Elle voyagera en France et en Europe dans les villes des délégations de Médecins du Monde. La question de présenter cette exposition sur les terrains est à l’étude actuellement. 

http://www.femmesaprescoup.com/

2 Réponses à “La nécessité de lutter contre les violences faites aux femmes”

  1. chantalflury dit :

    J’ai écrit deux poèmes sur mon blog : dans « mes romans nouvelles essais poésies  » sur la violence faite aux femmes.
    Ils ont été publié sur algerie Network.
    - Poupée brisée.
    - Petite fille brisée.
    Je vais en écrire un troisième.Jje trouve qu’il est important d’en parler.
    Beau texte.
    Bonne soirée.
    Chantal-claire.

    Dernière publication sur Amour, Beauté, Désir : LOUIS DUHEC

  2. Frédérique Carrié dit :

    Bravo pour ta persévérance et l’intelligence de tes textes.
    A toi…
    Fred

Laisser un commentaire

 

Les énergies du bien-être |
Ange ou Diablesse |
L'écologie pour les nuls |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Malica: une candidature int...
| la vérité toute simple
| parcelle 53